La SARL HERVE-LEMOINE sème toutes ses cultures à l’AEROSEM

La SARL HERVE-LEMOINE sème toutes ses cultures à l’AEROSEM

« Je sème toutes mes cultures avec l’AEROSEM, du colza au maïs en passant par le blé et les couverts végétaux » annonce Frédéric HERVE.

La SARL HERVE-LEMOINE, basée LANDEHEN (dép. 22), possède un semoir AEROSEM, une herse rotative LION et un préparateur de lit de semence à disques FOX D.

« Je sème toutes mes cultures avec l’AEROSEM, du colza au maïs en passant par le blé et les couverts végétaux » annonce Frédéric HERVE. Son AEROSEM est équipé du système PCS qui associe une distribution monograine à un semoir à céréales classique. Il est doté également du système DUPLEX SEED, « je sème 5 rangs doubles à 75 cm, chaque graine a plus de place et le maïs couvre plus vite l’inter-rang ». Il n’a pas remarqué de fluctuation de rendement pour l’instant, et est confiant pour l’avenir pour la gestion des mauvaises herbes. L’entrepreneur associe ce semis de maïs à une fertilisation localisée en micro-granulés à 20 kg/ha sur le rang, par l’intermédiaire de la distribution à céréales. Si un client le souhaite, il peut aussi envisager de semer en simultané des cultures telles que du trèfle entre les rangs de maïs. Association intéressante en agriculture biologique ou en maïs ensilage.

Polyvalence, simplicité, fiabilité

Cette polyvalence a séduit l’entrepreneur qui sème environ 500 hectares par an dont 150 ha de maïs, avec le même tracteur de 200 ch pour entraîner les 4 m de l'AEROSEM. D’autant plus que le semoir est associé soit à une herse rotative LION pour de la préparation classique (6,5 km/h), soit à un préparateur de lit de semence à disques FOX D, pour de la préparation plus rapide (10-12 km/h). Ces outils lui permettent d’intervenir sur labour, après déchaumage, et quand les conditions sont bonnes, en direct sur les chaumes de céréales (pailles ramassées), pour le semis de couverts végétaux. Frédéric HERVE considère notamment que la herse rotative LION donne une impression de fiabilité et de bonne finition. Il apprécie aussi le démontage rapide des dents. Le FOX D est quant à lui utilisé sur environ 120 hectares.

« Le semoir est facile à régler, et l’Isobus simplifie l’utilisation » indique Frédéric HERVE. Grâce à la tête de répartition IDS, « je ne m’inquiète pas du jalonage, que ce soit en 18 m ou 27 m. La tête coupe les rangs au bon moment ». Point très intéressant pour une ETA.

Le remplissage de la machine s’effectue aisément par big bag grâce au télescopique de l’ETA. Il souligne aussi que l’entretien périodique est faible, limitant ainsi les temps morts en saison.

La régularité et la profondeur de semis sont respectées, et ce quelque soit la culture.